Accueil
Trouver un livre
Qui sommes nous?
Nous contacter



Fiche livre
L’ange disparu





L’ange disparu
Valeur sure  Idees Cadeaux 

Informations
Auteur: Max Ducos
Sarbacane
2848651970

Age: 7 ans
Genre: Documentaire
Temps de lecture: 10 à 15 mn
Thème: Apprendre et découvrir
Découvrir les arts
Prix: 16,00€ TTC
grand format (album, BD)






Description et commentaire: Eloi visite avec sa classe le musée des Beaux-Arts, et ça l’ennuie profondément. Les élèves doivent choisir un tableau et faire une rédaction expliquant en quoi il leur plaît, mais il se dit que comme d’habitude, il aura une mauvaise note, aussi, peu inspiré, il s’asseoit dans une salle. C’est alors que quelqu’un l’appelle... C’est la dame d’un tableau, desespérée parce que son petit ange s’est sauvé ; elle demande à Eloi de le retrouver, et voici le garçon parti en quête de l’angelot. Eloi parcourt les salles, aidé par les personnages des différents tableaux : un homme lui indique comment aller dans les tableaux, des vendangeurs lui donnent un grain de raisin, une jeune femme lui prête son filet à papillon, et il finit, à l’étage d’art moderne, par voir une petite plume au pied d’un grand tableau abstrait composé de rectangles de couleurs. Entrant dans le tableau, il y retrouve l’angelot, qui joue aux cubes. Utilisant le grain de raisin comme appât, Eloi attrape l’ange avec le filet à papillons ; mais pendant qu’il retourne chercher des cubes pour que l’angelot puisse jouer, ce dernier se sauve de nouveau.. il est parti dans le grand tableau bleu, d’où personne ne revient jamais... Eloi y plonge à son tour et s’envole... heureusement, deux bras filiformes rattrapent Eloi et l’ange, et les ramènent dans la salle : les bras de l’immense et maigre statue posée devant le tableau, qui leur sourit. Eloi peut désormais ramener l’angelot à la dame, et retrouver son groupe. Lorsque, dans sa rédaction, Eloi raconte l’aventure, les autres élèves en rient. Mais en défaisant son cartable, Eloi voit voleter une petite plume... Il n’avait pas rêvé et, "le coeur gonflé d’une confiance nouvelle, il écrivit toute l’histoire". Une histoire passionnante, de très belles illustrations font de cet album une vraie réussite (comme les autres albums de l’auteur, d’ailleurs). Et les oeuvres représentées dans ce musée imaginaire sont bien réelles, tout en étant issues de collections différentes : la Victoire de Samothrace accueille les visiteurs devant le musée, la dame en pleurs est une Vénus peinte par Boucher, la jeune femme au filet à papillon est un tableau de Berthe Morisot, l’homme qui lui indique l’accès au tableau est un autoportrait de Rembrandt, les vendangeurs viennent de L’automne de Poussin, c’est dans un tableau de Mondrian que se cache l’angelot, et c’est dans une toile de Klein que la statue de Giacometti les récupère. Au passage, il est aidé par un Picasso et croise, entre autres, le penseur de Rodin. Un album à lire pour le plaisir, mais qui peut aussi servir à faire découvrir l’art et les musées aux jeunes lecteurs.. (l’auteur a établi la liste complète des références qu’il a utilisées dans le livre, à télécharger sur la page consacrée à Max Ducos, dans la rubrique "auteurs").

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être : L’auteur a écrit deux autres albums, tout aussi réussis : Jeu de piste à Volubilis et Le carnaval des dragons, publiés aux éditions Sarbacane. Quant au thème de la peinture et des musées, Anthony Browne a écrit plusieurs ouvrages sur ce sujet : Les tableaux de Marcel, qui présente des oeuvres d’art revisitées (avec des singes !) avec les originaux ensuite, Le jeu des formes, qui explique comment le jeune Anthony a découvert l’art et le musée ; et aussi Marcel le rêveur, où Marcel se rêve dans des tableaux inspirés aux inspirations diverses : Dali, Magritte, le douanier Rousseau, les chefs d’oeuvre du cinéma....



Copyright 2010 - Lire Aux Enfants - 5 bd Emile Zola, 93600 Aulnay sous Bois - Mentions Légales - Liens

Création de site internet: Cianeo